Vous êtes ici :

L'entreprise au quotidien

Les entreprises du territoire solidaires

COVID 19

Dans le contexte actuel et après l’annonce du confinement, les entreprises devant fermer leur porte pour télétravailler, dès que cela est possible, ont joué la carte de la solidarité avec le territoire. 


Ainsi le restaurant d’entreprise d’Edf Cap Ampère, la CCAS 93, à Pleyel a offert près de 5 000 euros de nourriture à l’association « La petite liberté » basée dans le quartier Floréal-Saussaie-Courtille au nord-est de Saint-Denis, suite à la décision de la fermeture du site Cap Ampère. 

L’association a répondu favorablement à cet appel aux dons lancé par Stéphane CAILBOURDIN de  la CCAS 93. Fruits, légumes frais, viandes, poissons, gâteaux ont ainsi pu être distribué. Ils seront redistribués aux habitants du quartier  les plus démunis par des jeunes tout en respectant les consignes de distanciation. 


Par ailleurs, de nombreuses entreprises du territoire se sont mobilisées pour faire des dons de masques, gants et de solutions hydroalccoliques  comme Generali à l’hôpital Delafontaine, ou bien encore, l’Afnor, l’Ansm, Décatlon, Jcl, Alba déménagements, Moulinot Compost et Biogaz, Sep  Agencement, Lma, V-P France, Textile Events, Emeraude, All decors, Green Etanchéité, Cottrez, mais également les sociétés Solvay, l’association Beijing Chinese Overseas, Kloeckner, Banko, The French Vicking, Laboratoire Atal CMPS, Lagae, l’association franco-chinoise des commerçants, pour les centres de santé des villes de Plaine Commune et auprès d’autres entreprises du territoire. 

La société ROUCHON a fait le don de masques et propose chaque jour des repas au plus démunis. La société Technic France change son process de fabrication pour alimenter les établissements de santé, notamment  du territoire, en gel hydroalcoolique. Les sociétés Baran et Textile Event ont-elles aussi modifiés leur process de fabrication pour la réalisation de masques alternatifs. 


Des appartements ont été aménagés pour accueillir des femmes victimes de violence grâce à la mobilisation d’un vaste réseau dont la société Robert Bosch. Engie a également mobilisé ses salariés pour un soutien financier d’une association du territoire venant en aide auprès du personnel médical. 


L'université Sorbonne Paris- Nord - ex Paris 13 - de Villetaneuse est également mobilisée pour fabriquer des visières de protection pour les soignants. Etudiants et chercheurs se sont associés à des universités de Paris pour répondre au mieux aux besoins des hôpitaux de la région en s'appuyant notamment sur les imprimantes 3D. Pour en savoir plus sur cette action.


La Coopérative Point Carré avec le soutien du réseau des Médiathèques de Plaine Commune, grâce à la mise à disposition d’imprimantes 3D se joignent à cette fabrication de visières de protection pour les structures d’accueil de public démunis sur le territoire.  


Merci pour ces belles initiatives de solidarité en faveur du territoire.
 

Haut de page